Sans titre paragraphe 4

S’il existe une vie après la mort, j’aurai sans doute une occasion de me mettre enfin à jour : reprendre la liste de tout ce que j’ai dû remettre au lendemain. Ecrire ma biographie. Rendre les invitations, bien sûr. Et surtout  prendre le temps de trouver un sens à mon existence. Je ne pense pas que l’on puisse mener cette réflexion sans un recul que seul le décès peut nous donner.   Je suis bien conscient que tout cela ne saurait constituer une excuse valable pour un retard, mais y penser est un moyen facile de trouver moins ennuyeux le retour à mon domicile. Il ne me reste donc plus, maintenant, qu’à renverser la corbeille de linge sale trouver ce maudit jean et en extraire cette saleté de carte de visite.

Gaëtan

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.